L’AMF réalise une enquête sur la mise en oeuvre de la loi EGalim en matière de restauration collective scolaire

La restauration scolaire du premier degré, service public facultatif, se situe aujourd’hui au cœur des enjeux éducatifs, sociaux, environnementaux et sanitaires. Elle fait l’objet depuis plusieurs années d’un accroissement des normes et de pressions à plusieurs niveaux (accès, équilibre nutritionnel, produits de qualité et durables, diversification des protéines, gaspillage alimentaire, interdiction du plastique, tarification, règles sanitaires…), renforcées depuis la loi EGalim du 30 octobre 2018 (lire l’article JuriACM).

Dans ce contexte, l’AMF a souhaité mener une enquête d’envergure qui a pour objet de dresser, pour la première fois, un premier panorama de l’organisation des services de restauration scolaire et de mieux appréhender les capacités et les difficultés des communes et des intercommunalités gestionnaires à faire face à ces nouveaux enjeux.

 

Consulter l’enquête de l’AMF : Panorama de la restauration scolaire après la loi EGalim

 

morgan Bertholom
m.bertholom@jpa.asso.fr