DJEPVA : publication prochaine d’une instruction relative au renforcement de la continuité éducatif et du Plan mercredi

Dans une communication reçue jeudi 19 mai 2022, la DJEPVA a souhaité faire part de la publication prochaine d’une instruction prise pour la mise en oeuvre du plan gouvernement « Pour un renouveau de l’animation en ACM ».

Cette instruction sera relative au renforcement de la continuité éducative et du plan mercredi.

Le contenu de la communication est repris ci-après.

« Mesdames,

Messieurs,

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan gouvernemental  «  Pour un renouveau de l’animation en accueil collectif de mineurs » je vous informe que l’instruction relative à la mise en œuvre des mesures de renforcement de la continuité éducative sera prochainement publiée au bulletin officiel de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports.

A cet effet, dès la rentrée prochaine, une structuration territoriale de la continuité éducative sera mise en place avec la désignation d’un référent départemental à la continuité éducative (RDCE).

Le RDCE aura  pour missions d’établir un diagnostic départemental et d’assurer une veille des pratiques de continuité éducative, d’initier et de coordonner des actions propres à développer le dialogue et les coopérations entre les animateurs, les enseignants et les familles, à mobiliser les partenaires institutionnels et associatifs œuvrant à la continuité éducative et à piloter l’évaluation annuelle de la démarche. Une enveloppe de 1M€ est consacrée à l’organisation d’actions d’information, de formation et de promotion de la continuité éducative et des PEdT à l’attention des élus, des cadres et des animateurs des collectivités locales.

S’agissant des Plans mercredi, des appels à projets (4M€ au plan national) seront lancés au cours des prochaines semaines . Pilotés par le directeur académique des services de l’éducation nationale,  ils s’adressent aux collectivités locales qui rencontrent des difficultés à élaborer et à formaliser un Plan mercredi. Ils visent également, dans l’esprit des assises de l’animation, à aider les organisateurs à mieux structurer leurs équipes, le cas échéant, pour répondre aux exigences du Plan mercredi notamment en matière de continuité éducative.

L’ensemble de ces mesures  est financé à hauteur de 5M€.

S’agissant de l’abaissement à 16 ans de l’âge d’entrée en formation pour les jeunes souhaitant s’inscrire dans un parcours de formation BAFA, la modification règlementaire interviendra à l’automne 2022.

Les services de l’Etat en charge de la jeunesse et de l’engagement sont mobilisés pour la mise en œuvre de ces mesures.

Sincèrement,

Emmanuelle PERES

Directrice de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative »

Morgan Bertholom
m.bertholom@jpa.asso.fr