Synopsis du point d’information de Jean Castex et Olivier Véran aux Français jeudi 14 janvier 2021

La Jeunesse au Plein Air vous propose un synopsis du point d’information de Jean Castex et Olivier Véran aux Français jeudi 14 janvier 2021.

Bilan de la situation sanitaire au 14 janvier

  • Le virus continue de circuler activement partout en Europe
  • Le pic épidémique redouté après les fêtes de fin d’année semble contenu, grâce à la vigilance des français
  • Bien que stabilisée, la situation sanitaire française reste préoccupante avec environ 16 000 contaminations par jour (au 13 janvier, 24 700 personnes étaient hospitalisées en réanimation)
  • L’émergence de nouvelles souches du virus est susceptible de compromettre cette forme d’équilibre que nous avons trouvée :
    • le variant britannique paraît plus contagieux et semble davantage toucher les enfants : pour 100 cas diagnostiqués en France, il y a 1 voire 1,5 cas causé par le variant anglais
    • le variant sud-africain (ou variant 501) paraît également plus contagieux : peu de données scientifiques existent à son sujet pour l’instant
  • Il est impératif de prendre des mesures pour empêcher ces variants de devenir les souches dominantes sur le territoire

Nouvelles mesures de déplacement à l’international et vers les territoires d’Outre-mer

  • Les conditions d’entrée sur le territoire national vont être durcies :
    • un test devra être réalisé au départ, datant de moins de 72 h
    • une quarantaine de 7 jours sera réalisée à l’arrivée en France
    • un nouveau test PCR sera réalisé à l’issue de cette quarantaine
  • Pour les déplacements en provenance des pays européens sous forte tension sanitaire (Irlande, Danemark par exemple), le Gouvernement définira les modalités de transit des voyageurs
  • Des mesures seront également prises pour protéger les départements et territoires d’Outre-mer

Durcissement de la mesure de couvre-feu sur le territoire métropolitain

  • Sur l’ensemble du territoire métropolitain, le couvre-feu s’appliquera à partir de 18 heures à compter de samedi 16 janvier, pour une durée de quinze jours
  • Cette mesure a une efficacité sanitaire prouvée par les bons résultats présentés par les départements qui sont déjà soumis à un couvre-feu renforcé
  • Cette mesure est rendue nécessaire par la propagation du virus dans tous les départements du territoire et permet d’éviter une nouvelle mesure de confinement
  • Les modalités de déplacement dérogatoire seront les mêmes que celles qui existent déjà pour le couvre-feu à 20 heures
  • Les commerces et établissements ouverts devront fermer leurs portes à 18 heures (un assouplissement des conditions d’ouverture le dimanche est envisagé, afin d’éviter l’engorgement de ces lieux)

En cas de dégradation importante de la situation sanitaire au cours des 15 jours à venir, une mesure de confinement pourrait être décidée.

Mesures impactant les lieux éducatifs dont les Accueils Collectifs de Mineurs

  • Conformément à l’avis du conseil scientifique notamment, les écoles vont rester ouvertes
  • Plusieurs mesures vont néanmoins être prises pour assurer la santé et la sécurité des enfants accueillis, notamment :
    • le protocole sanitaire dans les cantines scolaires sera renforcé (en primaire, il n’y aura pas de brassage possible entre les élèves sur le temps du repas, et des repas à emporter pourront être proposés)
    • les activités physiques et sportives scolaires et extrascolaires en intérieur vont à nouveau être suspendues
    • déploiement d’un grand nombre de tests pour favoriser le dépistage à l’école

 

En conséquence, il semblerait que les ACM ne pourront plus proposer d’activités physiques et sportives en intérieur dans les prochaines semaines. Les accueils en intérieur, sans pratique sportive, devraient néanmoins rester possibles.

Mesures de soutien à l’économie

  • Un nouveau formulaire pour les aides de décembre sera disponible vendredi 15 janvier
  • Le fonds de solidarité va évoluer, pour s’assouplir davantage et favoriser l’allocation d’aides
  • S’agissant des prêts garantis par l’Etat, le remboursement du prêt pourra être différé d’une année (soit un début de remboursement possible à compter du 1er mars 2022), pour toutes les entreprises sans distinction
  • Exonération des cotisations sociales pour tous les établissements fermés administrativement

morgan Bertholom
m.bertholom@jpa.asso.fr