Contrôle de la qualité de l’eau de baignade et de l’eau de remplissage d’une baignade artificielle : modification superficielle du tableau de référence

Pendant longtemps, les baignades artificielles (plans d’eau, bassins “biologiques”…) ont échappé à toute réglementation sanitaire, notamment concernant la qualité de l’eau de baignade.

Depuis l’arrêté du 15 avril 2019, les personnes responsables des eaux de baignade artificielle (organisateurs, communes, groupements compétents, préfets, etc.), doivent réaliser des analyses de la qualité de l’eau et vérifier que les limites et références de qualité fixées par ce texte ne sont pas atteintes.

Concrètement, cet arrêté du 15 avril 2019 fixe les limites et références de qualité de l’eau de baignade et de l’eau de remplissage d’une baignade artificielle, les modalités de réalisation des analyses du contrôle sanitaire de l’eau (fréquence, échantillons, etc.) et la liste minimale des paramètres suivis au titre de la surveillance mise en œuvre par la personne responsable d’une baignade artificielle.

L’arrêté du 3 décembre 2020, sans modifier le protocole d’analyses, modifie le paramètre “Staphylococcus aureus” et le remplace par “Staphylocoques pathogènes”.

Morgan Bertholom
m.bertholom@jpa.asso.fr