Produits antimoustique : lequel choisir ?

Bien que présentés sous des formes très différentes (spray, gels, etc.), les produits anti-moustiques sont d’abord et avant tout des produits biocides, soumis, comme tels, à une réglementation précise. En quoi consiste cette réglementation ? Et comment choisir un produit sûr et efficace ?

Qu’est-ce qu’un biocide ?

Les produits biocides sont des produits chimiques ou des articles traités avec des produits chimiques, destinés à lutter contre des organismes nuisibles à l’homme. Ils contiennent ou génèrent une ou plusieurs substances actives responsables de leur action.
Les produits répulsifs de moustiques et les bracelets anti-moustiques doivent donc respecter les exigences de la règlementation applicable à ces produits.

Quelles sont les règles applicables ?

Le règlement de l’UE n°528 /2012 prévoit que, pour pouvoir être commercialisés et utilisés, les produits biocides doivent être autorisés.
Pour cela, ils doivent remplir deux conditions cumulatives :

  • contenir des substances actives approuvées pour l’usage revendiqué : une évaluation est réalisée au niveau européen pour apprécier les risques pour l’homme, les animaux et l’environnement mais également pour examiner son action contre le ou les organismes nuisibles visés. A la suite de cette évaluation, la substance est approuvée ou non ;
  • ne pas présenter de risques pour la santé humaine, animale ou pour l’environnement et être efficace : une évaluation est réalisée au niveau national pour estimer les risques que le produit peut présenter en termes de santé humaine, animale et pour l’environnement mais également pour examiner son efficacité. A la suite de cette évaluation, le produit est autorisé ou non.

Les produits biocides qui bénéficient d’une autorisation sont considérés comme sûrs et efficaces.

A noter : à ce jour, toutes les substances actives n’ont pas encore été évaluées : c’est le cas pour la plupart des substances actives présentes dans les produits anti-moustiques.

Produits à base d’huiles essentielles : quelles sont les substances autorisées ?

Pour pouvoir être commercialisé, un produit anti-moustique doit présenter des substances actives qui sont listées sur le site internet de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA).

Certains produits anti-moustiques, comme les bracelets anti-moustiques, contiennent des huiles essentielles (de lavande ou de citronnelle, par exemple). Au même titre que les autres substances actives, celles-ci doivent avoir été évaluées et autorisées pour que les produits puissent revendiquer des propriétés répulsives.

Comment bien choisir son produit ?

Prêtez la plus grande attention aux mentions d’étiquetage : l’étiquette d’un produit biocide doit vous informer sur :

  • l’identité de toute substance active biocide contenue dans le produit et sa concentration en unités métriques ;
  • les instructions d’emploi ;
  • le numéro ou la désignation du lot de la préparation et de la date de péremption dans des conditions normales de conservation ;
  • le délai nécessaire pour l’apparition de l’effet biocide et sa durée d’action.

A noter : les produits biocides sont également soumis aux dispositions de la règlementation relative aux substances et mélanges. Ils doivent donc être classés, étiquetés et emballés conformément à ce règlement. Un produit anti-moustique pourra donc présenter, suivant sa composition, des mentions d’avertissement et de danger ainsi que des pictogrammes de danger. Lors de l’achat, tenez compte de ces mentions et vérifiez la nature des substances actives figurant sur l’étiquette.

Source : DGCCRF

morgan Bertholom
m.bertholom@jpa.asso.fr