Prévention des risques liés à la pratique d’activités sportives en ACM : vers la fin du certificat médical d’absence de contre-indication ?

  La présentation d’un certificat médical d’absence de contre-indication (CACI) à la pratique d’une activité sportive est souvent un préalable obligatoire à la pratique d’un sport en fédération ou à l’inscription en compétition. Des études ayant cependant démontré qu’il n’était d’aucune efficacité dans la prévention…

L’accès au contenu de cet article a été restreint car vous n’êtes pas abonné(e) à JuriACM. Pour lire l’article dans son intégralité, abonnez-vous.
morgan Bertholom
m.bertholom@jpa.asso.fr