Posture VIGIPIRATE Automne hiver 2020 – Printemps 2021 : recommandations en ACM (mise à jour du 02 novembre)

La DJEPVA a adressé une communication aux organisateurs d’ACM pour les alerter de l’activation de la posture VIGIPIRATE “Automne hiver 2020 – Printemps 2021” et leur adresser certaines recommandations pour l’organisation des accueils. 

La communication est reprise ci-dessous.

 

 

“Madame, Monsieur,

La posture VIGIPIRATE « Automne hiver 2020 – Printemps 2021 » est active depuis hier.

Le territoire national est maintenu au niveau « sécurité renforcée – risque attentat » au regard de l’état de la menace terroriste qui demeure à un niveau élevé..

Même dans le contexte sanitaire actuel, les mesures et les efforts entrepris pour lutter contre la menace terroriste doivent être maintenus à un niveau élevé, voire, renforcés, en termes de vigilance et d’action.

Aussi, pour la période couverte par cette posture, une attention particulière sera portée sur :

Vous trouverez donc en pièce jointe le dossier relatif à cette posture VIGIPIRATE, soit :

  • La note d’accompagnement signée par la secrétaire générale des ministères de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports et de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MENJS/MESRI), haut fonctionnaire de défense et de sécurité ;
  • La posture VIGIPIRATE « Automne hiver 2020 – Printemps 2021 », non protégée.

JEAN-BENOIT DUJOL

Délégué interministériel à la jeunesse,

Directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative”

 

 

Note d’accompagnement signée par la secrétaire générale des ministères de l’éducation nationale

Prévention et signalement des cas de radicalisation

Fiche annexe – alerte intrusion

 

 

Une seconde communication de la DJEPVA a été adressée aux organisations d’ACM le 02 novembre 2020 : 

 

 

“Madame, Monsieur

A la suite de l’attentat survenu à Nice jeudi, le Premier ministre a décidé d’élever le niveau VIGIPIRATE à « Urgence Attentat » sur l’ensemble du territoire national.

Cette adaptation de posture est temporaire. Elle est susceptible d’être ajustée en fonction de l’évolution de la situation et restera en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

Le dispositif VIGIPIRATE actif depuis le 26 octobre, est ainsi adapté pour renforcer notamment la sécurité des bâtiments publics (services publics, locaux politiques) avec une attention particulière sur les établissements scolaires dans lesquels des accueils de mineurs sont susceptibles de se dérouler.

Bien cordialement,

 

JEAN-BENOIT DUJOL

Délégué interministériel à la jeunesse,

Directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative”

morgan Bertholom
m.bertholom@jpa.asso.fr