Piscines et centres aquatiques : l’INRS donne des solutions pour agir contre la trichloramine

La trichloramine est un agent chimique très irritant présent dans l’air des piscines et des établissements aquatiques.

Surveillants de baignade, maîtres-nageurs, personnel de maintenance et de nettoyage et agents d’accueil : le personnel des établissements aquatiques se trouve exposé à un risque spécifique lié à la présence de trichloramine.

Le dépliant “Trichloramine dans les piscines et les centres aquatiques. Prévenir le risque d’exposition”  a pour objectif d’accompagner la mise en œuvre de solutions opérationnelles pour prévenir les risques liés à cette substance : de la ventilation des locaux à l’adaptation de la température du bassin à l’activité des baigneurs.

La trichloramine, un agent très irritant

A l’origine de l’odeur caractéristique des halls de piscine, la trichloramine est générée par la réaction entre des matières organiques (sueur, salive, etc.) et le chlore utilisé pour la désinfection de l’eau dans les piscines couvertes mais également dans les spas et les saunas. La trichloramine présente dans l’air peut provoquer des irritations oculaires, cutanées et respiratoires, des rhinites et des asthmes, ces deux dernières pathologies pouvant être reconnues comme maladies professionnelles.

Au sommaire

– Quelles solutions de prévention ?
– Quelles actions préventives ?
– Quelles actions correctives ?

Accéder au dossier complet élaboré par l’INRS

morgan Bertholom
m.bertholom@jpa.asso.fr