Le Défenseur des droits adresse des recommandations pour rendre les accueils de loisirs accessibles aux enfants en situation de handicap

Le Défenseur des droits, membre du comité de pilotage de la mission nationale « Accueils de loisirs et handicap », a rendu un rapport dans lequel il analyse le cadre juridique de l’accueil des enfants en situation de handicap et adresse certaines recommandations.

A cette occasion, il rappelle que l’accès de tout enfant aux loisirs est un droit fondamental consacré par les Conventions internationales (Convention relative aux droits de l’enfant et Convention relative aux droits des personnes handicapées) et constitue une obligation pour chaque Etat.

Malgré les efforts accomplis ces dernières années, le Défenseur des droits relève notamment que l’accès effectif des enfants en situation de handicap aux accueils de loisirs sans hébergement (en complément de l’école ou de l’établissement) reste perfectible, notamment en ce qu’il contraint de nombreuses familles à réduire ou cesser leur activité professionnelle. De trop nombreux refus d’accueil, constitutifs de discrimination, sont encore à déplorer.

Cliquer ici pour consulter le rapport complet du Défenseur des droits.

morgan Bertholom
m.bertholom@jpa.asso.fr