La Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités de licenciement sans cause réelle et sérieuse

Depuis l’entrée en vigueur de l’ordonnance n°2017-1387 du 22 septembre 2017, autrement appelée « barèmes Macron », l’indemnité à laquelle un salarié peut prétendre, en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse, est encadrée par des minima et des maxima fixés à l’article L. 1235-3 du…

L’accès au contenu de cet article a été restreint car vous n’êtes pas abonné(e) à JuriACM. Pour lire l’article dans son intégralité, abonnez-vous.
morgan Bertholom
m.bertholom@jpa.asso.fr