La CNAF apporte une nouvelle fois son aide aux crèches et aux Mam

Le conseil d’administration de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), réuni mardi 17 décembre, a décidé de mesures importantes pour tenir compte de l’aggravation du contexte sanitaire et améliorer la qualité de l’accueil et le bien-être des enfants dans les crèches et les Maisons d’assistants maternels (Mam) :

  • élargissement des aides exceptionnelles pour les crèches et les Mam ;
  • financement de plus de 500.000 masques transparents pour ces établissements.

La Cnaf élargit les aides exceptionnelles pour les crèches et les Mam

Désormais, jusqu’au 31 décembre 2020, les aides exceptionnelles en faveur des crèches et des Mam prennent en compte :

  • Le motif “personnes vulnérables” parmi les motifs d’absence de personnel accepté en cas de fermeture partielle ou totale par le gestionnaire. Si celui-ci doit réduire sa capacité d’accueil, voire fermer totalement son établissement en raison de l’absence d’un nombre important de professionnels malades de la Covid, cas contact, placés en activité partielle ou en Autorisation spéciale d’absence en tant que personne vulnérable après avis médical, le gestionnaire pourra demander l’aide exceptionnelle à compter du 1er septembre.

  • Les places inoccupées par des enfants dont au moins un des parents est cas contact ou privé d’activité en raison des mesures prises par le Gouvernement (travailleurs indépendants ou salariés placés en activité partielle) sont éligibles à l’aide exceptionnelle. Le 6 octobre dernier, le conseil d’administration de la Cnaf décidait de prolonger les aides exceptionnelles en faveur des Mam et des crèches du 1er aout au 31 décembre 2020.

Lire le communiqué complet de la Cnaf

La Cnaf finance plus de 500.000 masques transparents

Les professionnels exerçant leur activité en présence de jeunes enfants recevront trois masques transparents chacun.

En tout, près de 458 000 masques seront ainsi distribués dans les 17 000 crèches financées par la Prestation unique de service (Psu) et la Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) et 42 000 masques dans les 3500 Mam.

Cette mesure répond à l’invitation d’Oliver Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé, et d’Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat à l’Enfance et aux Familles, de financer, à titre exceptionnel et unique, l’acquisition de ces masques pour chaque professionnel en contact des jeunes enfants pour lesquels le port du masque est obligatoire en permanence : crèches, micro-crèches, maisons d’assistants maternels.

Elle répond également à l’inquiétude de parents et de professionnels de la petite enfance sur les conséquences du port du masque obligatoire sur le développement des enfants.

Lire le communiqué complet de la Cnaf

morgan Bertholom
m.bertholom@jpa.asso.fr