Canicule du 22 juillet 2019 : les recommandations du Gouvernement aux organismes gérant des ACM

La Direction de la Jeunesse, de l’Education Populaire et de la Vie Associative (DJEPVA) adresse des recommandations aux organismes gérant des Accueils Collectifs de Mineurs (ACM) durant ce deuxième épisode caniculaire qui débute le 22 juillet 2019 :

“Mesdames, Messieurs,

Selon les prévisions de Météo France, un nouvel épisode de fortes chaleurs et de canicule qui touchera la quasi-totalité du territoire est attendu à partir d’aujourd’hui.

Dans ce contexte, je vous demande de vous assurer que les organisateurs d’accueils collectifs de mineurs (accueils de loisirs, séjours de vacances et accueils de scoutisme) ne prévoient pas de sorties pendant cette période sauf si ces dernières se déroulent dans des lieux frais ne nécessitant pas de déplacement exposant à la chaleur. Il leur est également impérativement demandé de modifier leurs activités afin de ne pas proposer la pratique d’activités physiques et sportives. J’appelle notamment votre attention sur les risques liés aux activités de baignade (hydrocution, noyade …). Elles doivent se dérouler dans des lieux autorisés et aménagés et dans les conditions prévues par l’arrêté du 25 avril 2012 pris pour l’application de l’article R.227-13 du code de l’action sociale et des familles.

Le préfet veillera, le cas échéant, à interdire des activités ou à interrompre un accueil lorsqu’il existe un risque pour la santé ou la sécurité physique des mineurs accueillis du fait de cet épisode caniculaire majeur.

Il convient que les organisateurs soient extrêmement vigilants et appliquent les principales recommandations en cas de fortes chaleurs qui sont accessibles sur le site internet du Ministère chargé de la santé (https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule).

Il s’agit notamment :

  • d’éviter les expositions prolongées au soleil : sport, promenades en plein air ;

 

  • de prévoir des activités adaptées dans des lieux climatisés ou plus frais (par exemple musées, cinéma, parcs…) ou une solution de repli à l’ombre ;

 

  • d’adapter les horaires et lieux de sorties (tôt le matin ou plus tard le soir et privilégier les lieux ombragés, rafraîchis) ;

 

  • d’avoir une vigilance particulière vis-à-vis des jeunes connus comme porteurs de pathologies respiratoires et des jeunes en situation de handicap ;

 

  • d’interdire les efforts intenses, les activités sportives ;

 

  • de rafraîchir les enfants (brumisateurs) ;

 

  • d’utiliser et d’appliquer des crèmes solaires (indice de protection élevé), ainsi que le port de vêtements adaptés (chapeau large, vêtements amples et légers couvrant les parties exposées de la peau, lunettes de soleil etc)

 

  • d’inciter les enfants à boire régulièrement (toutes les heures) ;

 

  • d’adapter les menus, de privilégier les fruits frais (pastèques, melon, fraises, pèches) ou en compotes, et les légumes verts (courgettes et concombres),de  proposer des yaourts ou fromages blancs sauf contre-indication.

Je vous demande de signaler sans délai tout événement grave lié à la chaleur survenu dans le cadre d’un accueil collectifs de mineurs et porté à votre connaissance :

  • par téléphone, au 01 40 45 98 82 – DJEPVA (jours ouvrables, de 9 h 00 à 18 h 00) ou au 06 07 85 33 09 – permanence de la DJEPVA en dehors de ces jours et horaires ;

 

Le bureau de la protection des mineurs en accueils collectifs et des politiques éducatives locales (courriel : djepva.sd2a@jeunesse-sports.gouv.fr) se tient à votre disposition pour tout complément d’information que vous jugeriez utile”.

 

Source : l’e-mail officiel de la DJEPVA

morgan Bertholom
m.bertholom@jpa.asso.fr